Partager cet article

Quel type de dépenses pouvez-vous déduire?

Vous trouverez ci dessous des exemples de dépenses liées au travail à domicile admissibles et non admissibles. Pour connaître les dépenses liées au travail à domicile supplémentaires que vous pourriez avoir le droit de déduire, allez à Dépenses de travail à domicile pour les employés.

1-méthode simplifiée et  méthodes détaillée

     Méthode détaillée

             Dépenses admissibles

Dépenses admissibles incluent ce qui suit :

  • le loyer payé pour une maison ou un appartement où vous vivez et travaillé en même temps( le loyer est déduit proportionnellement à la superficie utilisé pour le travail)
  • l’électricité, le chauffage, l’eau ou la partie des coûts liés aux services publics compris dans vos frais de copropriété.
  • Les frais d’accès à l’Internet résidentiel;
  • l’entretien (petites réparations, produits de nettoyage, ampoules, peinture, etc.);
  • les fournitures (articles de papeterie, stylos à bille, dossiers, feuillets autocollants, frais postaux, encre en poudre, cartouches d’encre, etc.)
  • le déneigement
  • l’utilisation pour l’emploi du forfait de base d’un téléphone cellulaire;
  • les appels interurbains pour les besoins de l’emploi.

Dépenses non admissibles

Vous ne pouvez pas déduire les dépenses suivantes :

  • la déduction pour amortissement;
  • les intérêts hypothécaires;
  • les versements en capital d’un prêt hypothécaire;
  • les frais de raccordement à Internet du domicile ou la partie des frais liés à la location d’un modem/routeur;
  • les dépenses en capital (remplacement des fenêtres, du plancher, de la fournaise, etc.);
  • l’équipement de bureau (imprimante, télécopieur, porte documents, étui ou sac pour ordinateur portable, calculatrice, etc.);
  • le tarif mensuel de base pour un téléphone fixe;
  • le coût du permis ou les frais de mise en service d’un téléphone cellulaire;
  • l’achat d’un téléphone cellulaire, d’un ordinateur, d’un ordinateur portable, d’une tablette, d’un télécopieur, etc.;
  • les accessoires informatiques (moniteur, souris, clavier, casque d’écoute, microphone, haut-parleurs, webcam, routeur, etc.);
  • les autres appareils électroniques (télévision, haut parleur intelligent, assistant vocal, etc.);
  • le mobilier (bureau, chaise, etc.).
  • les dépenses remboursées par votre employeur.